Biographie

Ma petite biographie par Rémi Martins avec la collaboration de la journaliste Sandrine Szwarc :

Autodidacte dés l’age de 7 ans, Shlomi Azria laissait déjà entrevoir une attirance pour le monde de la mode et de la photographie.

Ainsi, à l'âge où la plupart des jeunes garçons s'évertuent à collectionner les vignettes de sportifs ou de belles voitures, Shlomi aiguise déjà son regard critique et sensible et se plait alors à collectionner, cadrer, monter et recoller des images de mode qu’il découpe dans les magazines féminins empruntés à sa mère. Aux cotés de son père, photographe à ses heures et amateur de « soirées diapos » familiales, il confirme son enthousiasme pour la photo.

C’est à Sfax en Tunisie que Shlomi Azria voit le jour.

A 10 ans, il emprunte discrètement l’appareil photographique de son père, un argentique utilisant des flashs à usage unique. Il a tôt fait de comprendre l’importance de la qualité du photographe, du cadrage et intègre déjà que la photographie est une histoire « d’instants de perfection à ne pas rater ». Alors que l’adolescent reçoit son premier reflex argentique à 17 ans, il se lance frénétiquement dans la photographie d’art (séances photo avec ses proches, mises en scènes, improvisations de défilés de mode etc…). Moins de 10 ans plus tard, le photographe professionnalisera sa passion en immortalisant des modèles en tout genre.

Aujourd’hui, Shlomi Azria est un photographe reconnu et admiré pour l’identité de ses clichés. Il a ainsi pu photographier de nombreuses célébrités françaises ou étrangères en studio, au travers de nombreux spectacles et particulièrement du Festival de Cannes qu'il couvre en bas des marches depuis 2011.

Photographe de professionnels, il est aussi proche des particuliers et un incontournable des grands événements Parisiens au travers de centaines de soirées clubbing couvertes avec des photos des plus grands DJ's de la planète.

Shlomi est par ailleurs un photographe engagé qui n’a pas hésité à mettre son talent au service d’associations caritatives comme le Téléthon ou Hadassah.


Shlomi Azria, c’est près de 9000 followers actifs sur Facebook et Instagram mais pas seulement, c’est un déluge de flash, une frénésie du déclencheur, une bonne musique de fond sur éclats de rire, c’est de l’humour, de la détente, du sérieux et des centaines de clichés de passions en toute complicité avec ses modèles qu’ils soient star ou quidam.
 

Lorsque le professionnel est passionné, alors ne reste plus que l'artiste.

IMG_9198b_edited.jpg